Jeux d'Histoire du Ponant - club de jeux d'Histoire à Brest

samedi 5 mai 2018

Hispania Gothorum



En 409, les "Barbares" franchissent les Pyrénées.


C'est ainsi que les Vandales Hasding et Silling, les Suèves et les Alains envahissent l'Hispanie romaine. En face d'eux, des troupes  romaines tardives tenteront de leur barrer le passage. L'affaire ne sera pas simple : un autre peuple, les Wisigoths, va se présenter, alors que la révolte gronde en Tarraconaise.



Nous jouons cette campagne sur la règle DBA (version 2.2), légèrement amendée. L'objectif est d'accumuler le plus de points de victoire d'ici la fin de la partie (le "butin"). La partie s'arrête en fin de soirée, quel que soit le nombre de tours joués.


Nous utilisons les armées issues du livret de la règle DBA. Par contre, seulement dix plaquettes seront déployées lors des combats au lieu des douze requises, au choix du joueur. La partie se déroule sur une carte "stratégique" où figurent des cités et les voies qui les relient entre elles.


L'armée romaine est déployée aléatoirement sur Legio, Caesaraugusta, Tarraco, ou Toletum au début du tour 1. Les Alains, Suèves et Vandales se déploieront à partir des routes venant de Gaule, les Wisigoths n'interviennent qu'à partir du tour 3 (phases d'invasion). Pour le « sel » de la partie, des Bagaudes peuvent apparaitre en Tarraconensis. Cette armée est exclusivement composée de hordes.

L'ordre des joueurs est défini aléatoirement au début de chaque tour. Le Romain est systématiquement placé en dernière position. Le joueur actif peut décider de passer son tour et est alors placé en dernière position. Il ne pourra pas passer son tour une seconde fois. 


Les armées se déplacent d'une cité vers une cité qui lui est reliée pour 1 point de mouvement. Elles disposent toutes de deux points de mouvements à chaque tour. Lors des phases d'invasion (tours 1 ou 3 pour les Wisigoths), les barbares progressent de trois points et peuvent traverser une armée ennemie sans combattre. Une cité traversée prend les couleurs de l'armée qui la traverse.

 
Hors phases d'invasions, une armée ne peut pas traverser une cité où stationne une armée ennemie. Elle devra systématiquement s'y arrêter. Si l'armée ennemie n'a pas encore bougé ce tour, elle peut fuir vers une ville adjacente non occupée, et donne 2 points de victoire à l'agresseur. Sinon, elle devra combattre. Dans les deux cas, elle ne pourra faire de mouvement supplémentaire durant ce tour.

Quand deux armées se retrouvent sur la même cité, il y a combat. Les combats sont résolus sur un plateau DBA, après que toutes les armées aient été déplacées sur la carte "stratégique".

Les batailles sont résolues simultanément

Chaque joueur choisit 10 plaquettes parmi celles dont il dispose, et ajoute son bagage. L'objectif est de prendre 3 plaquettes à l'adversaire. Un combat dure 10 tours maximum ; s'il n'y a pas de vainqueur à ce moment, le défenseur est déclaré victorieux.

Barbares contre Barbares

Contrairement à la règle, les généraux bénéficient d'un bonus de +2 au combat (au lieu de 1), et l'agresseur dispose de deux mouvements consécutifs lors du premier tour. De plus, lors du premier contact, toutes les plaquettes de l'agresseur bénéficient d'un +1 au combat.



A l'issue du combat, le perdant doit se déplacer vers une cité adjacente libre. L'agresseur doit aller sur la cité adjacente par laquelle il est passé. Si ce repli est impossible, l'armée reste sur place, et perd une plaquette, choisie par son vainqueur (sauf le roi ou le bagage) qui la retire définitivement du jeu.

Après chaque combat, chaque joueur gagne 1 point par plaquette ennemie prise, et 3 points pour le général ou le bagage. Le vainqueur gagne 3 points de victoire supplémentaires. De plus, si le bagage a été capturé, le vainqueur gagne des points supplémentaires donnés par le lancer d'un dé à six faces, déduits du butin du perdant.

Les Bagaudes défient l'armée romaine

A la fin de chaque tour : les joueurs gagnent également 1 point pour une ville occupée, 2 points pour une grande ville, et des points supplémentaires pour chaque ville dans l'objectif historique :
  Hasdings : Brigantium, Legio, Bracara +1 à chaque tour
  Sillings : Nova Cartago, Valentia, Corduba +1 à chaque tour, sauf le dernier : +3 à Gades
  Alains : Nova Cartago, Corduba, Gades +1 à chaque tour, sauf le dernier : +3 à Gades
  Suèves : Bracara, Olissipona, Augusta Emerrita + 1 à chaque tour
  Wisigoths : Toletum +3 à chaque tour.




Notre campagne s'est conclue par une large victoire des Alains aux points. Cette armée de cavaliers a réussi à accumuler un considérable butin, et n'a eu de cesse de faire preuve de sauvagerie et de lancer bon nombre de combats victorieux. De l'autre côté, les Suèves se sont retrouvés totalement isolés à Olissipona (de nos jours Lisbonne), repoussés par les Vandales Hasding qui se sont rendus maîtres du Nord-Ouest de la péninsule. Les Wisigoths se sont installés au centre de l'Espagne, en attendant d'amalgamer les Vandales Silling et les derniers avatars de l'armée romaine.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire